Parfois on fait n’importe quoi. N’importe quoi genre vraiment n’importe quoi. Sur le coup on ne s’en rend pas forcément compte. Et puis d’un coup on se réveille et c’est trop tard. C’est fait.

Dans le doute abstiens-toi. Bah oui. Encore aurait-il fallu douter. Encore aurait-il fallu ne pas être dans cette bulle de sensation quasi-alcoolique qui parfois fait faire des choses débiles en plein état de sobriété. La confiance, l’enthousiame, l’envie, le manque, la colère, la peur.

Parfois on se laisse dépasser sans savoir pourquoi, sans comprendre pourquoi. Sans même le ressentir.

Pour tous ces cas la je me dis qu’il faudrait faire une liste. Une liste de règles et de limites à ne jamais enfreindre. Même quand on est pas lucide. Même quand on s’en rend pas compte. Une liste qu’on pourrait avoir presque toujours sur soi au cas où notre cerveau se déconnecte du droit chemin. Une liste qu’on pourrait relire tous les matins dans les moments de trop grande euphorie ou tristesse. Une liste qui nous relie au meilleur de nous-même quand celui est est perdu bien loin dans les méandres de notre humanité. Une liste qui nous tient hors de l’eau quand le meilleur de nous n’est pas au top. Une liste qui nous sauve d’un cauchemar à notre retour à la lucidité.